Biographie

Sara Renaud, française

Née en 1983

Vit et travaille à Paris.

 La sculpture, et plus particulièrement le travail du métal (découvert en 1999 auprès d’un ami sculpteur) sont le fil rouge de mon existence, après avoir commencé par le dessin, le modelage ainsi que la danse à un niveau semi-professionnel.

 Dès 2000, j’ai commencé à pratiquer en atelier. En amont et en parallèle de mes études et des mes projets professionnels, les difficultés à louer seule un atelier aux prix parisiens m’ont très vite tournée vers la solution des ateliers collectifs, où des artistes développent ensemble des espaces autogérés à bas loyer. C’est dans cette atmosphère que j’ai pu développer mon travail en toutes techniques et plus sûrement en sculpture métal, et profiter de l’ émulation permanente propre à la scène alternative parisienne.

C’est aussi dans ce milieux très ouvert que j’ai pris goût à une certaine notion de l’art, d’un art public, qui se veut accessible et personnel à la fois, fort et simple, le plus possible tourné vers la valorisation de l’espace public comme un lieu d’échange et de sensibilités partagées.

 En activité professionnelle depuis 2004 et diplômée en 2006 de l’Ensad (Ecole nationale supérieure des arts décoratifs à Paris) en section scénographie et métal, ma pratique a été principalement tournée vers la collaboration avec les milieux du théâtre et du cinéma (serrurerie-décor, construction de décor, accessoirisme et scénographie d’expo), où les exigences de solidité et d’ efficacité sont permanentes.

 C’est à partir de 2009 que ma pratique se concentre sur la sculpture, des œuvres pérennes qui peuvent être aussi bien objets d’arts que fonctionnels, mais toujours à la recherche d’une certaine beauté propre au métal, et toujours solide et tactile.

 Mon ancrage de longue date dans la ville parisienne et les liens tissés entre les collectifs artistiques et les institutions culturelles ont rendu possibles des collaborations régulières avec des associations socio-artistiques, des associations de jardins partagés et avec la ville de Paris. Des projets artistiques à échelle locale, soutenus par la DPVI, impliquant les habitants des quartiers sur des créations monumentales et pérennes et aussi des programmes d’ateliers de création pour tous (voir CV).

 Un premier voyage aux Etats-Unis, à NewYork entre autres, en 2007, m’ouvre d’autres horizons, me connecte à une autre culture occidentale, semblable mais si différente. J’y retourne depuis une ou deux fois par an, pour découvrir encore et développer des collaborations sur place avec d’autres sculpteurs métal ainsi qu’ avec le milieu de la danse.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s