Le Grand Louis Blanc / The Great Colorfull Whiteness / 2019

Portail Jardin Louis Blanc - Metal Art - Supervolum 03

Processed with VSCO with c1 preset

Voici le flamboyant Portail et la grande grille qui bordent maintenant le nouveau jardin partagé du 6 rue Louis Blanc, dans le 10 eme arrondissement de Paris. Cette oeuvre est née dans le cadre de la création d’ un jardin partagé en lieu et place d ‘un terrain vague à deux pas de la Place du Colonel Fabien.
J ‘ai tenu à conserver les barreaux d’ acier de l’ ancienne grille pour les tordre, les déformer en un joyeux chaos de tiges folles et colorées. Grâce aux entrelacs nombreux, la grille et le portail protègent le jardin de la rue, mais offrent en plus toutes sortes de nouvelles possibilités : des bancs-feuilles pour s ‘asseoir, des bibliothèque de rue pour trouver des livres, une boîte aux lettres, des lampions qui éclairent, des miroirs et mosaïques chatoyantes, des panneaux d ‘affichage pour partager les infos du jardin et du quartier, et même des nichoirs pour les oiseaux !

Une fois les éléments préparés en atelier, la mise en forme des barreaux de la grille d’ origine nous a demandé un long travail sur place, littéralement dans la rue. Une véritable performance urbaine que les habitants du quartier ont suivie, de la soudure à la peinture, entre novembre 2018 et janvier 2019.

En parallèle du travail mené avec mon équipe entre l’ atelier et le site, les habitants ont participé à de nombreuses étapes : réflexion et dessins collectifs sur les usages possibles à intégrer dans la structure métal, ateliers participatifs pour composer les grandes lettres du portail en métal de récup, initiation collective à la soudure, initiation à la mosaïque avec l’ artiste Marie Decraene et composition des dizaines de feuilles en mosaïque recto-verso, ateliers lumières pour installer les jolis lampions, et innombrables coups de mains pour venir à bout des étapes de peinture… un vrai travail collectif !

Le projet a pour génèse la forte volonté des habitants, dès 2015, de fonder un espace vert dans ce quartier dense et quelque peu oublié, parent pauvre entre les coquettes Buttes Chaumont et le branché Canal Saint Martin. L’ aventure a rassemblé de nombreux acteurs, notamment : le Budget Participatif de la Ville de Paris, la Mairie du 10eme arrondissement, le bailleur social Paris-Habitat, mon collectif de coeur le Jardin d’ Alice, une équipe de pilotage professionnel de la concertation composée d’ artistes, architectes, artisans,  et enfin et surtout : un collectif d’ habitants ultra-motivés, qui sont depuis devenus les jardiniers du très officiel Jardin Louis Blanc.
Il a fallu du temps pour qu’ il sorte enfin de terre début 2019, mais ce  projet représente un moment important dans l’ histoire des jardins partagés à Paris. En effet c’ est le premier jardin partagé pensé de façon pérenne,  ayant bénéficié d’ un financement important par la Ville de Paris, et du choix de Paris Habitat ( propriétaire du site) de prioriser un espace de respiration végétale et solidaire, avant la spéculation immobilière. Alors que la plupart des jardins partagés existants à Paris sont temporaires, et sont régulièrement balayés par la densification urbaine, le Jardin Louis Blanc peut être considéré comme une nouvelle enclave durable pour la biodiversité à Paris.

Pour les curieux, les images ci-dessous détaillent tout le processus de création de cette oeuvre monumentale et sur-mesure 🙂 Merci encore et toujours à Marion Servole et Martin Bobel pour leurs magnifiques photos.

 

***English :
I am so proud of this one.  It so “flamecolorful” and curvy that the winter felt warm while doing that !
This gate and grid were made for a babyborn community garden located in the popular East of Paris. It started with the people of the district, strongly willing to reclaim some empty plot as a grassroot green collective oasis. Then it was made possible by the financial support of Paris and social housing partners, and the extraordinary team work of architects ,craftmen, and artists who interacted with the inhabitants to conceive the best place ever.
We reused almost all of the former metal grid. Heating, shaping, bending and re-welding the whole structure in crazy curves. The artwork is of course meant to be a useful protection between the garden and the street but it also offers many new functionnalities : benches, give-boxes, free-book boxes, shiny mosaics and mirrors, wood panels for local display and garden informations, mailbox, funny bubble lights, and even birdnests 🙂

 

Ont contribué à cette création :

Johannes Müller, Yann Baudouin, Raphael Baret, Pauline Ciocca, Julien Lebloas, Claire Courdavault, Katja Bot, Ariana Ceccato, Marie Decraene artiste mosaïste, Papi, Gaetan Donnars, Fabien Caura, et les jardiniers de Louis Blanc.
Ainsi que l’ équipe de pilotage du projet, notamment René Dutrey et Anastasia Kozlov coordinatrice, les architectes du jardin Ophélie Suau et Jean-Marie Cottin, les artisans et constructeurs bois Jérôme Wozniec et Le Charpentier Volant, Laetitia Belala designer lumière des lampions, toute l’ équipe de Paris Habitat, Edith Burgeat, Nicolas Levrel, Gwendoline Lyon, la Mairie du 10eme, Claire Morvan, Sylvain Raiffaud, ainsi que l’ association Ecobox, Véra Briole et Sébastien Goelzer.